Lili | 2005 - 2020

Ma jolie Lili, en ce 19 janvier 2021 tu me manques très fort...


Le papa de "Papa et Lili"


Lili,

• Je choisis de t’écrire le jour de ton anniversaire car je n’ai pas eu le courage ni la force de le faire plus tôt. J’en ai ressenti le besoin en ce jour spécial, et me sens désormais prêt.

• Je me souviens de la première fois où je t’ai rencontrée, c’était lors d’une liaison école-collège avec ta maîtresse du primaire. Je te revois franchir le seuil de la salle de classe, impressionnée par tes premiers pas au collège, étonnée par les objets suspendus au plafond, croisant mon regard en me murmurant un timide bonjour. J’ai une photographie de toi prise lors de cette matinée : j’ai voulu te photographier en train de travailler et tu t’es retournée au même moment, comme si tu l’avais pressenti.

• Je me souviens de ton entrée au collège l’année suivante, j’ai retrouvé l’élève timide et attachante que j’avais rencontrée quelques mois plus tôt. Je me rappelais de ton prénom, car malgré toi, tu sortais du lot. J’ai ensuite appris ce par quoi tu étais passée. Je t’ai considérée comme chacun de mes élèves, peut-être trop « comme chacun de mes élèves » avec du recule. Avec 600 élèves par semaine, je ne passais que peu de moments privilégiés avec toi. Il fallait être efficace, t’aider du mieux que je le pouvais puis passer rapidement à l’élève suivant pour l’aider à son tour du mieux que je le pouvais avant que la sonnerie ne retentisse. Je m’en mords les doigts, en me disant que j’aurais pu partager plus de choses avec toi. J’étais frustré de voir que tes résultats n’atteignaient pas la hauteur des efforts que tu fournissais, mais je me revois encore me dire « franchement, on s’en fiche pas mal des notes ».

• Je me souviens recaptiver ton attention lorsque tu t’amusais avec ta voisine, et je me revois toujours me dire « franchement, on s’en fiche pas mal, qu’elle s’amuse ». Te voir rire me faisait sourire intérieurement, mais j’avais cette casquette de prof à porter…

• Je me souviens t’avoir vue au supermarché du coin sur les épaules de ton papa, à rire aux éclats, et à me dire que le bonheur était face à moi.

• Je me souviens t’avoir revue une dernière fois au collège en compagnie de ta famille, souriante comme à ton habitude, et très timide, cachée derrière ton papa. Je me souviens t’adresser quelques mots avant de monter les escaliers jusqu’à ma salle, sans me douter que je venais de voir ton visage pour la dernière fois.

• Je me souviens de tes porte-clefs ornés de petites peluches, je me souviens de ta queue de cheval, je me souviens de ton sourire, je me souviens de la place que tu occupais dans la salle de classe, je me souviens.

• Je me souviens de ce mois de janvier, ce devait être le lundi 20.

• Je me souviens de Madame Zaiem en pleurs en salle des profs, qui m’annonce ce qui t’est arrivé. Je n’ai jamais réussi à la consoler, incapable de prendre en charge sa classe suivante tellement elle était effondrée.

• Je me souviens que j’ai dû annuler également mon cours suivant, pour consoler ta prof d’anglais du mieux que je pouvais, et la reconduire à son domicile car elle était dans l’incapacité de prendre le volant.

• Je me souviens avoir gardé la face tant bien que mal durant le trajet, à lui dire que tu avais été entourée et aimée.

• Je me souviens avoir craqué une fois que je me suis retrouvé seul dans la voiture. Je me souviens.

• Je me souviens de ce jour, à l’inspection académique, où nous nous battions face à notre hiérarchie, de cet échange fulgurant où Madame Zaiem t’a rendu hommage face « aux plus hauts ».

• Je me souviendrai de cette élèves, timide, souriante et attachante, qui rayonnait malgré elle.

• Je me souviendrai de cette jeune fille qui, mine de rien, aura changé ma vision des choses sur le métier.

• Je me souviendrai de cette belle âme, qui restera ancrée dans mon esprit.

• Je me souviendrai de toi, à jamais, Lili.

Erwan Gomez, ton prof d’arts pla.






Le vendredi 10 avril ton grand frère Ryu est parti te rejoindre après 18 belles années et deux ans de combat contre le cancer.
Veillez l'un sur l'autre... Je vous aime.

Ton Papa





Coucou petite Lili,

Aujourd’hui ça fait un mois que tu es partie et je dois dire que dès que je vois quelques choses qui me fait penser à toi j’ai toujours autant de peine.
J’espère que là où tu es tu te reposes maintenant après c’est ce qui ce dit quand on est encore en « bas ».
Je n’ose pas appeler ton papa pour le moment je préfère le laisser se reconstruire car comme tu le sais il passe une période difficile et ceux depuis plus d’un an.
Mais tu es devenu un petit ange et de là où tu es tu veilleras sur lui.
Je suis de tout cœur avec lui même si il n’y a pas de mot pour réconforter quelqu’un dans une telle situation.
Désolé Lili écrit un mot n’a jamais été mon fort comme le reste d’ailleurs.
Je te fais de gros bisous ou que tu sois ainsi qu’à ton papa.

Terry



Cher Sébastien,

Pour toi et pour toute ta famille, nous vous souhaitons beaucoup de force et de courage pour surmonter le départ de votre petite Lili.
C’est une terrible épreuve et un sentiment de grande injustice.
Nos pensées et notre soutien vous accompagnent.
Que Lili soit apaisée et veille sur vous.
Nous t’embrassons affectueusement.

Marie-Christine et Jean-Robert


Quand je fais croire à Lili et Aline que je suis en train de les prendre en photo, alors que je suis en train de filmer ^^

Cela fut un vrai plaisir de pouvoir prendre soin de Lili, mais bien sûr nous aurions aimé pouvoir faire tellement plus.

Je sais combien sa famille était important pour elle, et je pense que votre présence a été d’un grand réconfort.
Tout au long du parcours, elle a embelli notre quotidien du mardi en hôpital de jour, et nous a épaté. Elle a été d’un courage fou.

Toute l’équipe se joint à moi pour vous adresser toutes nos pensées dans ces temps difficiles.
Je reste disponible bien sur si vous voulez un jour discuter, que ce soit dans un mois ou dans plusieurs années, n’hésitez pas.
Cordialement

Dr DUHIL DE BENAZE


Ma Chère petite Lili

Aujourd’hui mon cœur pleure...
Parce que je n’aurais jamais pensé écrire ça un jour...
Parce que quand on est enfants, on ne pense pas à la mort de ceux que l’on aime...

Dès notre rencontre, nous sommes devenues inséparables, comme deux sœurs...
Tu étais la petite sœur que je n’ai pas eue...

Tu me faisais rire si facilement !
Nos fous rires, nos jeux, nos bêtises pour faire gentiment râler ton père, tout cela me manque tellement...

Je ne peux plus regarder « Les mystérieuses cités d’or », ou écouter les musiques « d’Émilie Jolie » sans penser à toi...

Merci d’avoir été notre rayon de soleil à tous, je n’oublierai jamais ton éternel sourire et ta bonne humeur.

Il nous est arrivé de nous fâcher pour des broutilles, parce que tu étais presque aussi boudeuse que moi, mais cela ne durait jamais très longtemps, il suffisait d’une grimace ou d’une chatouille pour te faire rire, et tout était oublié.

Tu es la plus belle amitié que la vie ait su me donner, et quand je serai adulte, je ne manquerai pas de montrer « Les cités d’or » et « Cat’s eyes » à mes enfants, et je leur parlerai de l’incroyable Lili que me les a fait découvrir.

Merci d’avoir été ma meilleure amie,
Merci d’avoir été ma Lili qui à jamais sera dans mon cœur...
Je t’aime

Jade




T_T
Attristé par cette nouvelle. Toutes mes pensées et courage à vous pour surmonter cette épreuve.
Un auditeur de #PapaEtLili

Daft Pakku[N]


Aucun mot, aussi puissant soit-il, ne pourrait être à la hauteur de la profonde peine qui vous submerge en ces temps difficiles.
Nous pensons fort à Lili, à vous.

Bruno et Natacha Rocca


Mon cher Sébastien,
Bien que je n'ai jamais écouté les Papa & Lili (et je dois avouer que maintenant, je ne pense pas avoir le courage de le faire), j'écoute régulièrement tes podcasts et apprécie discuter avec toi sur Twitter.
Je ne sais pas comment exprimer tout le soutien, le courage et les ondes aussi positives que possibles que j'aimerais t'apporter.
J'ai moi-même des enfants et cette épreuve est, pour moi, ce qu'il y a de pire à imaginer.
Merci pour les messages que tu as écris, ça me rassure de savoir que toi et toute ta famille êtes bien entourés et je vous accompagne en pensées.

sseb22


Bonjour on ne se connaît pas mais je vous envoie plein de courage. Je vous ecoute en podcast.
En tant que père d'un enfant qui a passé également beaucoup de temps à l'hôpital je peux comprendre le malheur que vous ressentez dans votre cœur. Soyez fort.

Maxime


Un maximum de force, aussi utile que ça puisse l'être.
Bisous.

Marvin Montes


Plein de courage à vous pour essayer de surmonter au mieux cette épreuve. On ne se connaît pas mais je pense très fort à vous.
Amitiés.

Michaël Guarné


Salut Seb,
Juste un petit mot pour vous donner du courage devant cette terrible épreuve, comme j'ai pu te le dire lors du Marathon Cast, j'ai beaucoup apprécié votre podcast Papa et Lili, c'était vraiment un beau moment de partage père fille.
Force à toi et ta famille.

Loupign


Il n'y a pas de mots justes pour une telle douleur.
Nous pensons à vous dans cette épreuve.

Pierrick & Pascale


Salut frère TMDJC,
C est TKO.
Je t'envoie tout mon amour et ma force pour traverser cette épreuve tragique.
L'un des plus beaux films de ma vie, "first contact" qui aborde hélas la situation que tes proches et toi vivez, dit cette chose très belle :
"Ne soyez pas triste de l avoir perdue, mais soyez heureux d'avoir eu la chance de partager 14 années de bonheur avec Lili"

Adel


Il n’y a tout simplement pas de mot.
Je pense à vous dans ce moment difficile.

Daniel Andreyev


Une forte pensée aux parents, a la famille... Lili, je pense également fort a toi, ou que tu sois.

Laurent LEBRUN


Coucou,
Je pense très fort à vous, mais je n'ai pas les mots.

-- Morty


En tant que père moi-même, je n’imagine pas pire douleur que de devoir dire adieu à son enfant. Sébastien, Aline, sachez que je m’associe à votre deuil, et au sentiment d’injustice qui l’accompagne.

Bram


Difficile de trouver les mots justes dans ces moments-là. Je n'ai vu Lili qu'une fois et je pense m'en souvenir jusqu'à la fin de ma vie. Sa spontanéité et sa fraîcheur rayonnaient. Je n'ose ,ou plutôt je ne peux pas, imaginer le courage qu'elle a dû puiser en elle.
Bien que n'étant pas quelqu'un de croyant, j'aime à penser que son esprit libéré vole de part le monde, qu'elle est devenue le grand condor d'une certaine manière.
Je souhaite que toi et tous ceux ceux dont elle était proche retrouve le sourire et la félicité malgré cette horrible épreuve. Lili veille sur vous et vit dans vos coeurs. Elle vous donnera de la force, j'en suis persuadé.
Toutes mes condoléances les plus sincères.

Lionel Vasseur



Si vous souhaitez laisser un petit mot, une photo, une vidéo ou autre en mémoire de Lili, vous pouvez utiliser ce .




Liste des chansons :

  • • Introduction
  • • Papa et Lili
  • • Bouba
  • • Ulysse 31, Ulysse revient
  • • Tom Sawyer
  • • Les mystérieuses cités d'or
  • • X-Or
  • • She-Ra et les Princesses au pouvoir
  • • BFF (Amies pour la vie)
  • • Give a reason
  • • Catch You Catch Me
  • • Signé Cat's eyes
  • • Get Wild
  • • Jajauma ni Sasenaide
  • • Il était une fois l'espace
  • • Il était une fois la vie
  • • Chanson du hérisson
  • • Lili peur de rien
  • • Les mondes engloutis
  • • La vie c'est quoi ?
  • • Princess Mononoke Theme Song
  • • Papa et Lili
  • • Conclusion

Liste des chansons :

  • • Introduction
  • • Papa et Lili
  • • Derringer
  • • la Gondoire Partie I
  • • The Fox
  • • la Gondoire Partie II
  • • Tokete Iku Yume no Hate ni
  • • la Gondoire Partie III
  • • Ryu's Theme
  • • la Gondoire Partie IV
  • • Le thème de Stellie
  • • la Gondoire Partie V
  • • One Summer's Day
  • • Papa et Lili
  • • Conclusion

Grace à Fred de l'Association Sourire et Partage, Christophe Maé, dont Lili était fan, lui a gentiment envoyé une vidéo pour Noël et l’invitait à venir à son prochain concert.


Le Goldorak de Lili au côté du Goldorak de Papa...

Le grand condor offert par MrFisk... Lili était aux anges ^^

Le Mario Party offert par Terry à donné à Lili et son Papa des heures de jeux !

Sushi et Yéti ont fait découvrir Tous en scène à Lili :-)

Babar nous a noyé de friandises !

Lili et Ryu... Je t'aime moi non plus !

Papa joue Akuma déguisé en Ryu et Lili joue Lili déguisée en Karine... Lili aimait jouer les filles riches <3

La fille du "Niji"

Attrapez-les toutes... les Lili <3

L'amour en chocolat !

Tmdjc-Créations | 2020 - 2021 ©

lili.tmdjc.com | Respectons notre environnement. Merci de n'imprimer que si nécessaire.